Ce véritable mur de calcaire long d'un kilomètre et haut de quatre-vingt mètres,

sans cesse sapé par la rivière et le gel, s'est creusé d'une centaine d'abris,

sous-roche et de longues terrasses aériennes.

Ces cavités naturelles ont été occupées par l'homme à la Préhistoire puis

modifiées pour devenir un fort et une cité du Moyen Âge

jusqu'au début de la Renaissance.

Remarquable par ses formes puissantes, son nombre d'habitats

et son ancienneté d'occupation par l'homme, ce site constitue un cadre

d'une rare et sauvage beauté.

IMG_9077

IMG_9004

IMG_9066

IMG_9087

IMG_9110